RESTRICTIONS SÉCHERESSE. MISE A JOUR.

L’arrêté de restriction entre en vigueur le samedi 17 juin 2023 à 00h
Tendu vient de passer au niveau « Crise »
Aussi, voici un petit rappel des principales interdictions :
  1. Lavage :
  • Véhicules : interdit hors stations
  • Façades, toitures, terrasses : interdit
2. Remplissage :
  • Piscines(>1 m 3) : interdit sauf si remise à niveau pour un bon fonctionnement de l’équipement
  • Plans d’eau, étangs, bassin d’agrément : interdit
3. Alimentation :
  • Fontaines d’ornement, Bassins d’ornement : interdit
  • Jeux d’eaux : interdit
4. Arrosage :
  • Pelouses, massifs fleuris : interdit
  • Arbres et arbustes : interdit sauf si moins de 3 ans
  • Potagers : interdit de 8 heures à 20 heures
Ci-dessous, le lien vers l’arrêté complet:

État de catastrophe naturelle 2022 TENDU

Le journal officiel du 10 juin a publié un arrêté du 25 avril reconnaissant l’état de catastrophe naturelle pour la commune de Tendu.
Vous avez 10 jours à partir de cette publication pour faire une déclaration auprès de votre assurance.

Fibre optique

Certains d’entre vous ont sûrement remarqué ces nouveaux panneaux aux entrées de la commune. Néanmoins, et après vérification via un test d’éligibilité, nous ne sommes toujours pas raccordés à la fibre. Cela de saurait tarder.
Vous pouvez trouver des informations sur le site dédié ici : Fibre optique très Haut Débit dans la région du Berry (berryfibreoptique.fr)
Des communes récemment raccordées ont des réunions publiques d’information. Nous n’avons aucune info à ce propos pour le moment, mais nous vous tiendrons au courant.
Dans tous les cas, ne vous laissez pas séduire par du démarchage téléphonique ou autre.
C’est souvent de l’arnaque !!!
Vous pouvez faire des tests d’éligibilité et de débit en suivant ce lien:
https://degrouptest.com/

NUMÉROS D’URGENCES

Une nouvelle liste des numéros d’urgence à connaître pour éviter les décès liés aux accidents de la vie courante vient d’être publiée. Tous permettent de joindre gratuitement les secours 24h/24.

numeros-d-urgences

le 15 : SAMU

le 17 : POLICE / GENDARMERIE

le 18 : SAPEURS POMPIERS

le 112 : URGENCE EN EUROPE

le 114 : URGENCE POUR PERSONNE MUETTE OU MALENTENDANTE

le 115 : SAMU SOCIAL

le 116 000 : ENFANTS DISPARUS

le 119 : ALLÔ ENFANCE MALTRAITÉE

le 191 : URGENCE AÉRONAUTIQUE

le 196 : SECOURS EN MER

le 197 : ALERTE ATTENTAT / ALERTE ENLÈVEMENT

Alors qu’un accident domestique grave se produit toutes les 3 minutes en France, selon une étude du GEMA (Groupement des entreprises mutuelles d’assurance) publiée en mai 2013, près d’un Français sur cinq ignore comment contacter les pompiers, alors que dans les situations d’urgence, chaque seconde est précieuse et que les conseils prodigués par des professionnels en fonction du type d’accident peuvent éviter des réactions inadaptées.

En cas d’intoxication:

Angers : 02 41 48 21 21

Bordeaux : 05 56 96 40 80

Lille : 0800 59 59 59 (numéro vert gratuit)

Lyon : 04 72 11 69 11

Marseille : 04 91 75 25 25

Nancy : 03 83 32 36 36

Paris : 01 40 05 48 48

Rennes : 02 99 59 22 22

Strasbourg : 03 88 37 37 37

Toulouse : 05 61 77 74 47

Les intoxications liées à la prise de médicaments, à des allergies ou à l’ingestion de produits ménagers sont de plus en plus nombreuses. Une bonne raison de connaître le centre antipoison le plus proche de chez soi.

Médicaments, allergies, produits toxiques… 80 000 intoxications par an sont recensées en France, selon les chiffres publiés par l’Institut national de veille sanitaire. Si le médecin traitant est l’interlocuteur à privilégier en cas de problème, il est parfois nécessaire de s’adresser immédiatement à un centre anti-poison.
Rattachés à des hôpitaux, ces établissements assurent un rôle d’information auprès du public et posent un diagnostic pour répondre à l’urgence de l’intoxication. Les informations sont principalement dispensées par téléphone.
Sept jours sur sept et 24 heures sur 24, les médecins et les pharmaciens se relaient pour évaluer les risques à une exposition toxique et trouver le traitement adapté. Dans la plupart des cas, les appels font suite à des accidents domestiques comme des enfants ayant avalé de l’eau de javel ou des personnes ayant consommé des champignons toxiques ou intoxiquées au poppers.
Désormais, 10 centres antipoison, et non plus 13, se répartissent sur le territoire . Ils travaillent en étroite collaboration avec le SAMU et les urgences.
En cas d’intoxication, le ministère de la Santé rappelle qu’il n’est pas nécessaire d’attendre que les symptômes de l’intoxication apparaissent pour agir et recommande d’appeler le centre antipoison le plus proche. En cas de détresse vitale, il est indispensable de contacter le SAMU. Lors d’un appel au centre antipoison, certaines informations permettant au médecin d’évaluer le risque sont demandées telles que l’âge de la victime et son poids, le nom du produit à l’origine de l’intoxication, le nom et les coordonnées du fabricant mentionnés sur l’emballage, les circonstances de l’intoxication (accident, tentative de suicide, accident collectif) et les éventuels symptômes observés au moment de l’appel.
Quelle est la conduite à tenir ?
Après une ingestion, il ne faut rien boire mais ne pas vomir.
Après un contact cutanée : enlever les vêtements souillés et rincer les abondamment pendant 10 minutes sous l’eau du robinet.
En cas de projection oculaire, rincer les yeux 10 minutes sous un filet d’eau tiède, paupières ouvertes.
Après une inhalation : il est nécessaire de quitter la pièce et respirer à l’air libre. En cas d’émanation de gaz toxique ou irritant dans un espace fermé, aérer bien les locaux. S’il s’agit d’une pollution accidentelle massive, aérienne ou hydrique, suivre les instructions spécifiques diffusées par les autorités de santé et préfectorales.
Pour éviter les accidents, il est outre recommander de conserver les médicaments et les produits ménagers hors de portée des enfants, de ne pas transvaser de produit nocif dans un autre récipient, en particulier alimentaire), de respecter les ordonnances et de procéder à l’entretien régulier des appareils de chauffage.

Travaux sur le château d’eau

   RETOUR A LA NORMALE
Réseau d’eau potable : retour à la normale.
Les travaux de rénovation du raccordement du château d’eau au réseau de distribution sont terminés.
L’ancienne fonte de 1952 est à présent remplacée par de l’INOX.
Le changement des colonnes intérieures en fonte va débuter mais ne va pas impacter la distribution.
Les travaux du château d’eau se poursuivent. Après le remplacement des échelles et des garde-corps, les opérations les plus importantes commencent.
   La rénovation du raccordement au réseau de distribution du château d’eau et de la bâche de surpression va être effectué à partir du mardi 28 février jusqu’au 3 mars.
   Le remplacement de ces canalisations qui datent de 1952 va nécessiter l’arrêt de la bâche qui nous alimente actuellement.
   Par conséquent, la distribution risque d’être perturbée, voire momentanément interrompue.
   Pour assurer un service minium, nous allons solliciter notre interconnexion avec le syndicat de Maillet.
   Afin d’éviter toute pénurie, merci de bien vouloir anticiper ou différer toute activité très consommatrice d’eau potable.
   Nous vous tiendront informé de l’évolution des travaux et de la date de retour à la normale.
   Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.

Emploi d’apprenti

La commune de Bazaiges recrute un apprenti en préparation d’un CAP ou BAC Espaces Verts-Paysagiste.
Il sera accompagné par un adjoint technique, en tant que maître de stage, pour réaliser l’entretien des espaces verts et des voiries de la commune.
Il exercera notamment les missions suivantes :
– Effectuer la tonte
– Participer au désherbage, au débroussaillage, et à la taille.
– Collaborer à la plantation
– Participer à l’entretien de la voirie, du cimetière et des chemins.
– Avoir un intérêt pour le bricolage en général
– Participer à des tâches ponctuelles

Profil recherché :
– Agé entre 16 et 18 ans
– Avoir le permis B ou en cours d’apprentissage
– Avoir le sens du travail en équipe, l’esprit d’initiative et d’autonomie
– Avoir de la rigueur dans les consignes
– Avoir le sens du service public
– Etre polyvalent
– Avoir des qualités relationnelles.

Possibilité de louer un logement communal
Poste à pourvoir pour la rentrée scolaire 2023.
Merci d’adresser votre CV et votre lettre de motivation par courrier à la mairie 1 Route de Celon
36270 BAZAIGES ou par mail (mairiedebazaiges@wanadoo.fr)