Tarifs Communaux pour 2017

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, décide de modifier les tarifs communaux  pour l’année 2017 à savoir :

Eau et assainissement :

contrats maisons

 compteur de 15 mm :  38,00 €/an

 compteur de 20 mm :  58,00 €/an

 compteur de 25 mm :  73,00 €/an

 compteur de 30 mm :  86,00 €/an

contrats jardins ou champs :

 compteur de 15 mm :  20,00 €/an

 compteur de 20 mm :  30,00 €/an

 compteur de 25 mm :  38,00 €/an

 compteur de 30 mm :  44,00 €/an

Prix du mètre cube d’eau :  

 de 0 à 100 m3 :  0,95 €

 au-delà de 100 m3 :  0,90 €

 eau vendue à la Commune de St-Marcel 0,60 €

Assainissement :

 Abonnement annuel : 60,00 €.

 Redevance sur le mètre cube d’eau : 1,20 €

 Contrôle d’assainissement collectif : 50 €

Cimetière :
Tarifs Concessions cimetière (3,75 m²) :

 perpétuelle : ne sera plus vendue

 cinquantenaire : 20 € par m²

Occupation du caveau communal :
(délai maximum d’occupation : 3 mois) :

 1er mois gratuit

 2ème  mois : 0,30 € par jour

 3ème  mois : 0,65 € par jour

Garderie

 1,65 € par jour de présence

Remorque communale

 50 € par remorque triée évacuée

 60 € par remorque non ou mal triée évacuée

Foyer Rural

 70 € Location aux seuls habitants de la commune  

Tarifs columbarium

 location case 15 ans : 100 € + porte : 100 €

 location case 30 ans :  200 € + porte : 100 €

 dépôt ou retrait d’une urne :        45 €

Puits de dispersion

 dispersion des cendres :  50 €

 plaque pour gravure :      30 €

Tarifs cavurne (1 m²)

 concession cinquantenaire :     20 €

 dépôt ou retrait d’une urne :    25 €

Bois

 Coupé en 1m : 100 € la corde (3 m3) ou 35 € le stère (1 m3)

 Sur pied (bois à faire) : 7 € le stère fait

Santé, urgences

Santé, urgences

Une nouvelle liste des numéros d’urgence à connaître pour éviter les décès liés aux accidents de la vie courante vient d’être publiée. Tous permettent de joindre gratuitement les secours 24h/24.

Alors qu’un accident domestique grave se produit toutes les 3 minutes en France, selon une étude du GEMA (Groupement des entreprises mutuelles d’assurance) publiée en mai 2013, près d’un Français sur cinq ignore comment contacter les pompiers, alors que dans les situations d’urgence, chaque seconde est précieuse et que les conseils prodigués par des professionnels en fonction du type d’accident peuvent éviter des réactions inadaptées.
En cas de problèmes, il est possible de composer gratuitement l’un des 11 numéros d’urgence suivants :

numeros-d-urgences

 le 15 : SAMU

 le 17 : POLICE / GENDARMERIE

 le 18 : SAPEURS POMPIERS- le 112 : URGENCES EN EUROPE

 le 112 : URGENCE EN EUROPE

 le 114 : URGENCE POUR PERSONNE MUETTE OU MALENTENDANTE

 le 115 : SAMU SOCIAL

 le 116 000: ENFANTS DISPARUS

 le 119 : ALLO ENFANCE MALTRAITEE

 le 191 : URGENCE AERONAUTIQUE

 le 196 : SECOURS EN MER

 le 197 : ALERTE ATTENTAT / ALERTE ENLEVEMENT

En cas d’intoxication:

Les intoxications liées à la prise de médicaments, à des allergies ou à l’ingestion de produits ménagers sont de plus en plus nombreuses. Une bonne raison de connaître le centre antipoison le plus proche de chez soi.

Médicaments, allergies, produits toxiques… 80 000 intoxications par an sont recensées en France, selon les chiffres publiés par l’Institut national de veille sanitaire. Si le médecin traitant est l’interlocuteur à privilégier en cas de problème, il est parfois nécessaire de s’adresser immédiatement à un centre anti-poison.
Rattachés à des hôpitaux, ces établissements assurent un rôle d’information auprès du public et posent un diagnostic pour répondre à l’urgence de l’intoxication. Les informations sont principalement dispensées par téléphone.
Sept jours sur sept et 24 heures sur 24, les médecins et les pharmaciens se relaient pour évaluer les risques à une exposition toxique et trouver le traitement adapté. Dans la plupart des cas, les appels font suite à des accidents domestiques comme des enfants ayant avalé de l’eau de javel ou des personnes ayant consommé des champignons toxiques ou intoxiquées au poppers.
Désormais, 10 centres antipoison, et non plus 13, se répartissent sur le territoire :

 Angers : 02 41 48 21 21

 Bordeaux : 05 56 96 40 80

 Lille : 0800 59 59 59 (numéro vert gratuit)

 Lyon : 04 72 11 69 11

 Marseille : 04 91 75 25 25

 Nancy : 03 83 32 36 36

 Paris : 01 40 05 48 48

 Rennes : 02 99 59 22 22

 Strasbourg : 03 88 37 37 37

 Toulouse : 05 61 77 74 47
Ils travaillent en étroite collaboration avec le SAMU et les urgences.
En cas d’intoxication, le ministère de la Santé rappelle qu’il n’est pas nécessaire d’attendre que les symptômes de l’intoxication apparaissent pour agir et recommande d’appeler le centre antipoison le plus proche. En cas de détresse vitale, il est indispensable de contacter le SAMU. Lors d’un appel au centre antipoison, certaines informations permettant au médecin d’évaluer le risque sont demandées telles que l’âge de la victime et son poids, le nom du produit à l’origine de l’intoxication, le nom et les coordonnées du fabricant mentionnés sur l’emballage, les circonstances de l’intoxication (accident, tentative de suicide, accident collectif) et les éventuels symptômes observés au moment de l’appel.
Quelle est la conduite à tenir ?
Après une ingestion, il ne faut rien boire mais ne pas vomir.
Après un contact cutanée : enlever les vêtements souillés et rincer les abondamment pendant 10 minutes sous l’eau du robinet.
En cas de projection oculaire, rincer les yeux 10 minutes sous un filet d’eau tiède, paupières ouvertes.
Après une inhalation : il est nécessaire de quitter la pièce et respirer à l’air libre. En cas d’émanation de gaz toxique ou irritant dans un espace fermé, aérer bien les locaux. S’il s’agit d’une pollution accidentelle massive, aérienne ou hydrique, suivre les instructions spécifiques diffusées par les autorités de santé et préfectorales.
Pour éviter les accidents, il est outre recommander de conserver les médicaments et les produits ménagers hors de portée des enfants, de ne pas transvaser de produit nocif dans un autre récipient, en particulier alimentaire), de respecter les ordonnances et de procéder à l’entretien régulier des appareils de chauffage.

Présentation de la commune

Notre commune

La commune de TENDU compte actuellement 640 habitants pour une superficie de 42,17 km2. Ils sont répartis entre le bourg et les autres petits villages :

– Lothiers-Gare,

– Les Grandes Maisons Neuves,

– Les Brandes de Graillet,

– Les Crépins,

– Les Petites Maisons Neuves,

– Graillet,

– Les Grands Champs,

– Le Cerisier,

– La Loge à Tourin,

– Les Loges à Jolivet,

– Les Alouettes,

– La Bergerie,

– La Feuillée,

– Les Moreaux,

– Les Labbés,

– Fontgoin,

– La Renaudinière,

– La Tête,

– La Planchette,

– Les Communaux,

– L’Aveneau,

– La Fauconnerie,

– La Porte,

– Le Broutay,

– La Grande Forêt,

– La Petite Forêt,

– Le Petit Breuil,

– Le Breuil,

– La Chaume à Muraux,

– Les Bellones,

– La Chasse,

– Varennes,

– La Tuillerie,

– Prunget,

– Mazières,

– Les Baudelets,

– Les Charruais,

– La Maison Dieu,

– La Grande Métairie,

– Les Sallerons,

– La Rocherolle,

– La Quinauderie,

– Les Gabats.

La commune se situe a 20 km au sud de Châteauroux et à 10 km au nord d’Argenton-sur-Creuse et est traversée par l’autoroute A20.

Le secteur propose de nombreux attraits, comme ces magnifiques châteaux d’époque médiévale ou ces paysages sauvages autour de la vallée de la Bouzanne.

Adresse de la Mairie : Place des Anciens Combattants.

Adresse électronique : mairie.tendu@wanadoo.fr